Associations

FLOTESCALE vous propose de participer à un sondage :

Depuis 2011, l’association Flotescale (voir le site : www.flotescale.org ) organise et valorise la pratique du Flottage de bûches entre Clamecy et Paris ; elle estime en effet que le flottage de ce bois de chauffage est un des nombreux marqueurs de notre région, et peut devenir un très bon vecteur touristique, s’il est présenté de façon extra-ordinaire (qui sort de l’ordinaire). Nous avons tous pu le voir en 2015 lors de l’opération « Un train de bois pour Paris ».

En 2016, l’association a soumis aux élus de la CCHNVY un projet de parc centré sur le flottage, l’eau et le bois (projet élaboré en concertation avec des élus, des industriels, des associations locales, des membres de la société civile), et en 2018, ces élus ont décidé de financer une étude pour en mesurer la faisabilité, et définir les conditions à réunir pour que ce projet soit viable.

Dans ce cadre, le consultant retenu a finalisé un sondage pour déterminer si le projet Pôle touristique autour du flottage peut répondre à une demande (exprimée ou non).

Vous trouverez ci-après l’adresse du site où vous pourrez répondre en ligne à ce questionnaire (cela ne vous prendra que quelques minutes).

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdEfBP42zjvz2osk7HsYDCwiTYfKelYwrHlTj3jHNiAudhtgg/viewform?usp=sf_link

Il faut naturellement un maximum de votes pour que ce sondage aie de la valeur, et qu’il soit rempli avec honnêteté pour être représentatif et utilisable.

Flotescale vous en remercie par avance

Pour plus d’information :

serge.sosiewicz@orange.fr – Tél : 06 12 91 11 61

 

AC.P.A.58

(ACcompagnement de la Personne Addictée et de son Entourage – Nièvre)

Mme MUNOS Joëlle Tél : 06 44 81 36 98

Mail : acpa.58@gmail.com

Site Internet : http://acpa58.e-monsite.com

Buts : Accompagner toute personne qui a perdu le contrôle de ses consommations ou de ses conduites, tous ceux qui sont encore en difficulté et tous les nouveaux abstinents qui attendent de nous un accompagnement.

La Truite Chapelloise

peche

Présidé par Mr TACHON Jean-Pierre

Secrétaire Mr DE PINHO Antonio

Tél : 03.86.29.93.92

La société de pêche dispose d’environ 12 km de berges. La surveillance de ce territoire a été confiée à Monsieur Basile BARBERO, nouveau garde assermenté. La société a fait appel à la pisciculture de Vermenoux pour libérer un lot de truites.

La taille minimum des prises est de 25 cm. La société a décidé de placer Le Vernet en réserve pour favoriser la reproduction.

Le prix des cartes a été fixé à : 55,00 € par an pour pêcher dans la rivière et dans l’étang ; 5,00 € par jour pour pêcher dans l’étang. Il faudra s’adresser aux membres du bureau, la Mairie vend également des cartes de pêche.

Comité des Fêtes

Présidé par Mme LEMAITRE Céline

2019

BROCANTE 25 AOUT 2019


2018

Marché de Noël : le 26 novembre 2018


2017

Marché de Noël : le 26 novembre 2017

            14ème édition du Marché de Noël organisé par Madame AGNESE présidente du comité des fêtes.

        L’éventail des créations sorties de l’atelier artistique Chapellois ou de l’atelier menuiserie du Foyer de vie de Valombré, (planches à pain, jouets en bois, pieds de lampe tournés). Entre le tissu d’idées décliné par l’Entraînoise, Ingrid PAYEN, et la belle collection de grés et de porcelaine au stand Terrapate, les comptoirs proposaient des bijoux, des livres, du miel, des bougies parfumées association « Mieux Vivre » à Oudan une décoration de Noël conçue par l’Auxerroise Annie LACOCHE.

        Une pause s’imposait auprès du fidèle Jipe VIEREN (romans, peintures, pendentifs sculptés dans le bronze, poteries contant l’histoire de l’écriture), ou auprès de la méticuleuse Marie-Ange GAZSZTKA concentrée sur un tissage de minuscules perles carrées, pour en faire un bijou, de Marie-Paule DENIZOT capable de passer soixante heures pour créer et enluminer un album photos.

        Quant à Marie-Pierre Dumont, passionnée de botanique a exposé des gravures de mode avec des pétales, des étamines, des éléments de feuillage.

        Du grand art, à l’image de celui de Poly capable de vous faire un portrait au fusain en quelques minutes. À l’extérieur, outre un marchand de légumes et un autre de boissons, c’est Chantal Geenen qui a retenu le chaland avec de belles ardoises décorées.


2016

Pour la 13ème édition du Marché de Noël organisée par Madame AGNESE présidente du Comité des Fêtes, ce fut à nouveau une réussite.

Les exposants étaient au rendez-vous, Madame DELAPLACE et ses attrapes-rêves, Monsieur CHARPAGNE et ses escargots et galets décorés de jolis paysages, Monsieur VIOLONI Jean et ses crèches et plateaux en allumettes, Madame BOITEL Elodie et ses peintures, Madame DUMONT Marie-Pierre et ses compositions végétales ainsi que tous les autres exposants qui étaient présents.

mn1

mn2

mn3

mn4

mn6

mn7

mn8

mn9

Histoire et Patrimoine Chapellois

Association présidée par Mme PHILIBERT Michèle, Conseillère municipale

Tél : 03.86.29.12.46

Site internet : http://www.histoire-patrimoine-chapellois.fr

 


Inauguration de l’électrification des cloches et de l’horloge 2018

                Le 19 mai 2018, à 17 heures, l’association HPC ainsi que M. le Maire ont inauguré l’électrification des cloches de l’église St André.

            Notre association s’était investie dans ce projet afin de les remettre en marche car depuis plusieurs années elles ne résonnaient plus du fait que les pigeons s’étaient introduits dans le clocher. Après un gros nettoyage et une fermeture de toutes les ouvertures accessibles aux pigeons, l’installation d’une horloge électronique radio pilotée a pu être installée par la Société CHOMEL, sise à Chemilly (03210) le 23 avril 2018.

            Une invitation avait été déposée dans chaque boîte aux lettres des Chapellois ainsi qu’adressée aux donateurs extérieurs. Les Chapellois ont répondu nombreux à notre appel pour assister à cette manifestation.

            En cette fin d’après midi, sous un soleil radieux, les Chapellois ont pu découvrir l’exposition de photos de l’ancien mécanisme de l’horloge fabriqué par Valentin MILOT en 1911, de la rétrospective de sa vie, du lourd poids en pierre qu’il fallait remonter à la force des bras à l’aide d’une manivelle, et des deux cloches « Jules-Marie » et « Remond-Louise ». En effet, on vénère les cloches au point même de les baptiser et de leur donner un nom de parrain et marraine et leurs noms sont gravés dans le métal. La petite cloche a pour parrain M. Remond RAPEAU (grand-père maternel de M. Michel Beauvais) et pour marraine Melle Louise GOBY. La grosse cloche pour parrain M. L’abbé Jules Charrier et pour marraine Melle Marie COUROT.

            Elles ont été baptisées le 21 septembre 1890 et bénites par M. L’abbé MARIELLIER, vicaire général à Nevers.

            Les cloches ont enfin retenti à 17 h, c’est sûr. On peut être fier que de nouveau les cloches de notre village se remettent à sonner de 7 H à 22 H après ces années de silence. Elles sont des messagères car elles sont liées à la vie du village lors de cérémonies tant civiles que religieuses, de fêtes, avertissent des joies et des peines de chacun.

            La présidente, par son discours, a pu remercier toute l’équipe d’HPC, les adhérents et les généreux donateurs qui ont soutenu ce projet depuis 2015 ainsi que la mairie par l’attribution d’une subvention.

            Ensuite M. Georges Marchand, président des « amis du Vieux Varzy », a pris la parole pour évoquer Valentin MILOT, natif de Varzy, né en 1865, horloger célèbre et talentueux aux multiples compétences, esprit avide d’éclectisme et d’innovations techniques, inventif, curieux, touche à tout de génie, féru de mécanique. Ses talents d’horloger l’ont mené à concevoir des boîtes de tir forain à automates. Il possédait une connaissance rigoureuse du corps et de sa « mécanique » puisqu’il a exercé aussi en tant que masseur-rebouteux ce qui lui a valu des poursuites pour exercice illégal de la médecine (il a obtenu gain de cause). Il s’était également spécialisé dans l’horlogerie monumentale auprès des églises, divers édifices et châteaux.

            Le Maire a terminé en insistant sur le rôle fondamental des associations et de celles et ceux qui les animent.

            Un pot de l’amitié et une dégustation de petits fours ont clos cette soirée qui a permis aux Chapellois et Chapelloises de se retrouver dans une atmosphère très conviviale.

 


PASSERELLE SUR LE SAUZAY 2018

Sur la route de Menou, notre jolie rivière du Sauzay qui traverse le village est agrémentée de passerelles qui permettent de relier les jardins. Le jardin botanique derrière l’école étant abandonné, HPC envisage de le faire revivre. C’est pourquoi l’idée nous est venue en priorité de refaire la passerelle qui enjambe le Sauzay et qui mène à ce jardin. Elle était en très mauvais état et dangereuse pour le passage des piétons. Le Maire ayant accepté le principe et après décision du conseil municipal, nous sommes allés chercher les matériaux pour la remise en état complète, c’est à dire 2 poutres en chêne massif de section 15 et des planches en sapin de 4,5 cm d’épaisseur. Tout cela a été lasurer avec soin.

Le 6 avril 2018, l’ancienne passerelle fût démontée et les 2 nouvelles poutres en chêne furent posées à l’aide de sangles et à la force des bras par Lionel, Patrick et Geoffrey. Ensuite les planches ont été fixées sur les poutres.

Le 20 juin 2018, après avoir été repeinte, la rambarde en fer a été posée et Geoffrey, l’agent communal, qui avait pour cette occasion enfilé des waders pour se mettre à l’eau, a pu la fixer à l’aide de tire-fonds.

Une fois le travail terminé, nous avons baptisé cette belle passerelle rénovée avec un excellent vin de Quincy que nous avons bien apprécié. Ce fût notre récompense par cette chaude journée et l’association est fière de ce travail accompli.

 


Concert de musique classique et jazz avec le groupe NUANCE du 25 juin 2017
Exposition du peintre Edgar JENE du 25 juin au 2 juillet 2017
à la chapelle de Corbelin

L’association HPC a voulu rendre hommage au peintre Chapellois d’adoption Edgar JENE qui a connu la notoriété en France, en Allemagne, en Autriche et qui, dès 1929, a fait l’objet de nombreuses expositions dans les capitales du monde. Ce peintre né à Sarrebruck en 1904 a découvert le surréalisme à la fin des années 20 à Paris, par les écrits d’André Breton « le pape du surréalisme ».

Nous souhaitions le faire découvrir ou le faire redécouvrir aux habitants car l’objectif de l’association est entre autre de retracer notre histoire locale. Ce peintre a aimé notre village et a voulu y vivre et y finir sa vie. Il a quitté Paris pour retrouver calme et sérénité dans ce moulin Demeulaine de 1965 à 1984, qu’il aimait tant. Il repose avec sa femme Erica au cimetière de La Chapelle Saint-André.

A 15 H, un concert a été donné gratuitement avec la possibilité pour les spectateurs de participer généreusement, cela dans le but de collecter des fonds qui serviront à l’électrification de l’horloge de notre église.

Ce concert a eu beaucoup de succès et a été très applaudi grâce aux 3 musiciens plein de verve et de talent au répertoire très varié, allant du classique au jazz (Vivaldi, Mozart, Monti, Massenet, Reinhardt, Galliano, etc..) et quelques œuvres jouées à l’accordéon qui en ont surpris plus d’un.

Il a été suivi par le vernissage de l’exposition où était présent M. le Maire. Un buffet avait été préparé par l’association et la mairie et servi à l’extérieur de la chapelle sous un soleil radieux.

L’exposition a dévoilé une partie des œuvres de ce peintre surréaliste qui ont été faites d’après des reproductions et 3 originaux prêtés pour l’occasion dont deux par la mairie. Elle a retracé son œuvre des années 20 aux années 70.

L’exposition sera renouvelée lors des journées du patrimoine les 16 et 17 septembre 2017 toujours à la chapelle de Corbelin.

cc1

cc2

cc3

cc4

cc5

cc6


Balade du 11 mars 2017 dans la forêt de Malcôte à la recherche des derniers vestiges des charbonniers.

Avec comme guide, M. Guy Chartier, 83 ans, habitant Entrains sur Nohain qui a vécu aux Berthes avec ses parents Raymond, agriculteur et débardeur, et Anna dans une maison qu’ils avaient louée à M. Gaston Guiltat en 1944.
Nous nous sommes rendus aux Grands Bois, à sa cabane de chasse. Nous nous sommes dirigés ensuite vers Galoury où nous avons eu la surprise de voir la mare bien pleine contrairement à notre dernière visite.
M. Chartier qui a une connaissance parfaite de la forêt, nous a emmenés dans la forêt de Malcôte où se trouvent les fours à charbon de bois. On en a trouvé plusieurs plus ou moins en bon état, assez dispersés. Ces fours étaient constitués de 3 parties : une partie basse qui avait 4 poignées et des trous d’aération disposant d’un bouchon, une autre partie qui s’emboîtait dessus et enfin le couvercle. Les poignées servaient à les transporter.
Au cours du XXème siècle, ces fours ont remplacé les meules, puis ont été abandonnés dans les années 50 remplacés par d’autres sources d’énergie. Ces fours appartenaient à Gaston Guiltat. Les charbonniers travaillaient à la tâche puis transportaient le charbon de bois à l’aide d’une charrette tirée par un cheval jusqu’à la gare de Corvol.
M. Chartier a connu Félix Lurier et Henri Marchand comme charbonniers.

photos-1

photos-2

photos-3

EXPOSITIONS CHAPELLE DE CORBELIN

2020

A l’occasion des Journées (Nationales et Européennes) du Patrimoine, les 19 et 20 septembre 2020, la Mairie de La Chapelle Saint-André vous propose de (re)découvrir en La Chapelle de Corbelin de 9h30 à 18h, le travail de trois artisans créateurs :

Véronique Durey, Poterie des Grands Bois
Site : www.poteriedesgrandsbois.com
et sur Facebook
Tél : 03 86 29 98 77

Nelly Rion
56 rue de Paris
58400 La Charité sur Loire
https://art-en-loire.boutique/nelly-rion/
Mail : nellyrion2@orange.fr
Tél : 06 32 32 63 45

Jérémy Epalle
LA TOURNERIE
5 Rue des deux ponts
58210 LA CHAPELLE ST ANDRE
Mail : la-tournerie@outlook.fr
Site : https://www.atelierdelatournerie.com/
Facebook : www.facebook.com/atelierdelatournerie
Instagram : www.instagram.com/la_tournerie_atelier_bois

 

 

Vendredi 14 août à 18 heures, vernissage de l’exposition “Nos papiers” :

Texte et photos de Monique Dirkse

 

 

Performance, texte et œuvres de Karen Chevalier

Texte de Ineke Hauer

Mardi 4 août à 18 heures vernissage de l’exposition “Richesse locale” :

Expo atelier Le Fusain “Du figuratif à l’abstrait” du 21 juillet au 2 août

Exposition terminée depuis le 2 août, mais vous en trouverez ci-dessous une belle représentation (merci à Daniel Bot pour les photos)

Et il y eut un peu d’acrobatie

 

2019

Mr WOUTERS Joost (peinture)

  • Du 09 juillet au 21 juillet 2019
  • Vernissage : vendredi 12 juillet 2019

EXPO CORBELIN DU 09 AU 21 JUILLET 2019


Les cyclones (troupe théâtrale)

  • Le mercredi 17 juillet 2019 à 20h

Mr DUMONT Didier (chanteur) et Mr BERANGER François (chanteur)

  • Le vendredi 19 juillet 2019 à 19h

ATELIER LE FUSAIN (peinture)

  • Du 23 juillet au 04 août 2019
  • Vernissage : mardi 23 juillet 2019

EXPO CORBELIN DU 23 JUILLET AU 04 AOUT 2019


Mme BAUDRILLART Marie, Mr BLANCHARD Lionel et Mme JUMEL Chantal

  • Du 06 août au 18 août 2019
  • Vernissage : samedi 10 août 2019

EXPO CORBELIN DU 06 AU 18 AOUT 2019


Mme BERTRAND Florence et Mme BECK Marie-Claude (les couleurs de l’ombre) et Mme DUMEZ Agnès (bestiaire d’argiles)

  • Du 20 août au 1er septembre 2019
  • Vernissage : mardi 20 août 2019

EXPO CORBELIN DU 20 AOUT AU 01 SEPTEMBRE 2019

 

      Avenir de la Jeunesse Chapelloise

      Présidé par Mr DENEAUX Alain

      (Bibliothèque et Théâtre)

      Eté 2020

      Quatre expositions à la Chapelle de Corbelin

      (notez les dates de vernissage sur les annonces)

       

      2019

      COURSE CYCLISTE SAMEDI 27 JUILLET 2019


      2018

      SALON DU LIVRE

                  Le festival du livre de La Chapelle-Saint-André reste un incontournable pour les amoureux du livre, et ceux qui, faute de ne pouvoir soigner leurs maux dans un département en perdition médicale, trouvent dans l’écriture le moyen de soigner leurs âmes.

                  La culture, si chère à Alain Deneaux, organisateur du salon du livre, doit rayonner dans les petits villages et c’est pourquoi il est déjà sur la préparation du dixième festival pour l’an prochain. Un enthousiasme qui ne le quitte pas parce que, dit-il, « les livres étaient très chers quand j’étais petit, alors aujourd’hui que l’accès est possible au plus grand nombre, je veux en faire profiter petits et grands ».

                  En ouvrant le festival aux auteurs locaux d’univers très différents, il permet de découvrir des mondes extraordinaires, de se plonger dans des réalités lointaines, d’être au cœur d’enquêtes policières, de rêver en poésie, de s’imaginer autre.

      Des univers très différents

                  Avec Hervé Barreau, c’est le monde de la pédagogie que l’on parcourt, une méthode innovante autour des citations pour apprendre en réfléchissant à ses actes. Avec Marie-Antoinette, c’est la cause des enfants différents, orphelins, qui se révèle être la force des liens de l’humanité. Et pour parfaire cette quête de l’abolition des différences, son livre, Confiance aveugle, a été édité en braille. L’univers du roman policier était aussi représenté avec les livres de Jean-Claude Sartelet. Ancien flic à la brigade financière, il écrit comme il parle, avec son parler “voyou “. Des enquêtes plus vraies que la réalité dont il s’inspire.

                  L’univers du roman policier était aussi représenté avec Michel Benoit, auteur du célèbre commissaire Merle. Un commissaire que l’on découvrira plus en profondeur dans le tout prochain roman, Les Iris rouges, prévu pour septembre. Un roman d’un seul tenant, une seule histoire pour mieux raconter les personnages, les liens qui les animent et les font vivre, pour être encore plus près de l’humain au-delà des crimes et mesquineries qui font tourner son petit monde.

      Parler de son expérience

                  Ce monde pas si « joli joli » que Laurent Briand, poète, se prête à parodier dans ses textes de chansons et poèmes.

                  Un monde humaniste habite Françoise Henault-Guerrand. De son expérience d’infirmière psychiatrique elle a su mettre en mots des situations délicates, faire éclater le volcan de tout ce qu’il avait à cracher des maux de ses patients. Des mots doux, des mots qui riment pour apaiser la douleur des maux de tête. Cette force de volonté c’est aussi celle de Dolorès Trompat, Espagnole d’origine, qui a appris le français toute seule et pour qui vouloir c’est pouvoir. Elle démontre dans ses écrits comment, de sa souffrance, elle en a fait une force.

                  Cet outil qu’est l’écriture, Bernard Morot-Gaudry le tient, lui aussi, à côté de ceux qu’il manie avec dextérité pour sculpter son univers : « C’est le même métier. On cisèle, on améliore, on travaille, on retravaille ».

                  Jipe Vieren avec Si on causait vélo, parle de sa passion pour la bicyclette avec les mots du cycliste.

      Du fantastique et de l’amour

                  Le monde de l’écriture ne serait pas complet si l’on n’évoquait pas les univers dystopiques, fantastiques de Denis Lereffait et Alain Blondelon. « Sous prétexte de la science-fiction, on peut aborder des thèmes polémiques, décrire la nature humaine plus vraie qu’elle ne l’est en réalité », expliquent les auteurs.

                  On peut même la transposer jusque dans l’inconscient, faire vivre les rêves prémonitoires avec Sylvie Lévy. Et pourquoi pas même faire revivre le passé. Ce passé si insouciant à la fin des trente glorieuses dans nos campagnes pour Serge Camaille qui, avec son prochain roman, Le paysan sans vache, s’attache à faire revivre la libération des mœurs.

                  Et que serait la littérature si elle ne permettait pas de vivre les plus belles histoires d’amour ? Un Roméo et Juliette revu par Didier Callot où les histoires entraînent les deux héros, un jeune paysan berrichon et une Gitane, à travers moult aventures pour la quête éperdue de l’autre.


      LA COMPAGNIE DU SAUZAY

               La Salle des Fêtes de La chapelle-Saint-André s’est transformée en Théâtre pendant un samedi soir du mois de décembre.

               Comme chaque année, depuis 5 ans, la contribution laissée à la générosité, aux possibilités de chacun, est reversée au Téléthon. L’an dernier, la compagnie du Sauzay avait récolté 860 € pour lutter contre les maladies rares. Cette année, elle a reversé 1 040 € !!!! La recherche a besoin de nous, confie Maryse JOUAN de la Compagnie du Sauzay.

               La compagnie du Sauzay remercie toutes les personnes présentes lors de la représentation théâtrale organisée pour AFM TELETHON.


      2017

      ajc

      La compagnie du Sauzay est en cours de préparation de trois pièces de théâtre pour la fin de l’année 2017


      Le samedi 15 avril et le dimanche 16 Avril 2017 s’est déroulé le Salon du Livre